Audrey Pulvar remet le prix coup de cœur à l'association AURI

L’Association des Usagers du Restaurant Interministériel  dont Madame Margo HARLEY,  Directrice de l’AURI et Monsieur Bertrand LEMAN , Assistant de la direction en charge de relations humaines ont reçu le Trophée coup de cœur de la profession par Audrey PULVAR, Présidente de la FNH (Fondation pour la nature et l’Homme), dans le cadre du salon Réseau’ Co dans la démarche de « Mon Resto Responsable ».

Cela fait suite à un accompagnement avec ANTHEA RH sur une démarche d’amélioration des conditions de travail…

Mme HARLEY directrice et M.LEMAN Chargé RH

En septembre 2017, la direction de l’AURI, l’Association qui gère la restauration des Usagers du Restaurant interministériel de la rue de BARBET de Jouy dans le 7ème arrondissement de Paris, fait appel au cabinet Anthéa RH pour l’aider à faire l’état des lieux de ses pratiques RH.

L’objectif est de mettre à jour le Document Unique (D.U) devenu obsolète et d’améliorer les méthodes au sein de la structure. Cette démarche d’améliorations conditions de travail et de reconnaissance des salariés a reçu en avril dernier un Trophée coup de cœur décerné par Audrey PULVAR, présidente de FNH (Fondation pour la nature et l’Homme), dans le cadre du salon Réseau’ Co.

De surcroît, cette démarche a aussi permis d’investir dans des équipements qui améliorent le travail quotidien des équipes de cuisine.

De l’audit au plan d’action

Dans un restaurant comme dans toute entreprise, le document unique doit être mis à jour au moins une fois par an et lors de toutes décision d’aménagement important modifiant les conditions de travail, de santé et de sécurité, au sens de l’article L.-4612-8 du code du travail.

Chez AURI le D.U était obsolète et il était nécessaire de le mettre à jour. Pour Margo HARLEY directrice générale, et Bertrand LEMAN, Assistant RH  » Cette obligation était l’occasion de faire un point sur nos pratiques RH car nous employons 43 salariés ». Coupe de chance, la situation correspond parfaitement au dispositif mis en place par le FAFIH pour financer un audit et un accompagnement RH réalisé par un cabinet extérieur et spécialiste de ces questions.

La direction décide alors de faire appel au cabinet ANTHEA RH qui va auditer l’établissement pendant deux jours et rencontrer les salariés puis élaborer un rapport. A l’issu de la mission, qui a duré au total un peu moins de 10 jours, Anthea RH a dressé un état des lieux évaluant plus précisément les postes de travail et les risques professionnels y compris psychosociaux permettent de créer le D.UERP.

« Ce regard extérieur nous a par exemple amenés à prendre la décision d’améliorer les conditions d’encaissement par la mise en place d’un mode de paiement en ligne afin de réduire le stress engendré par une forte affluence au moment du pic d’activité de la cantine. D’autres points de dysfonctionnement nous ont également été rapportés et avec eux nous avons cherché quelles étaient les solutions à mettre en œuvre pour les corriger » explique Bertrand LEMAN.

Le cabinet a également proposé de modifier les grilles d’entretien professionnel et de mettre en place une procédure de recrutement organisé.

Une démarche récompensée par un Trophée

A la suite de cette a cet audit et cet accompagnement avec ANTHEA, l’AURI a pu bénéficier d’une AFS (Aide Financière Simplifiée) * qui a permis de financer en partie les moyens à mettre en place pour prévenir les TMS (Troubles Musculo Squelettiques) et la pénibilité au travail.

*Les critères d’éligibilités sont stricts et l’une des conditions à respecter par exemple, c’est d’avoir réalisé et mis à jour son doucement unique d’évaluation des risques depuis moins d’un an.

Pour Bertrand LEMAN « désormais nous sommes en capacité de mettre à jour annuellement notre D.U ERP. L’ensemble de la démarche a été complété par l’aménagement d’une vraie salle de pause à l’attention des équipes. Elles peuvent venir s’y relaxer et nous organisons une fois par mois une séance de massage Shiatsu »

Souce: RPF Cuisine Pro N°18